AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le goût salé des erreurs [PV Dex]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Killian Joly

avatarZénith


Messages : 27
Date d'inscription : 23/04/2014

Carte Etudiant
Statut sur le forum: Actif
Don: Détecteur de mensonges
Nombre de points: 78

MessageSujet: Le goût salé des erreurs [PV Dex]   Dim 4 Mai - 19:45

Mardi soir, de retour dans sa chambre. Camille n'est pas encore là et la pièce est pour lui seul. Parfait !, pense le brun en jetant son sac sur son lit pour y fouiller. Un rituel établi une fois tous les deux jours au moins l'attend. Depuis des années, face à la défiance que lui inspire son entourage, Killian a appris à ne se confier qu'aux lignes étroites de son carnet. Toujours noir, toujours de cuir, toujours secret. Parce qu'il y a des choses qu'il ne peut même pas confier à Mélissa, il les couche sur ces pages d'un blanc cassé. Tout ce qui lui passe par la tête s'y trouve, que cela soit futile ou non : une moue de Mélissa qu'il dessine, un visage sans personnalité qu'il maquille aux crayons de couleur, un mensonge qu'il a entendu, l’amertume de son destin cousu de fil blanc. Insignifiant pour beaucoup, ce carnet est d'une extrême importance pour le jeune homme. Après tout, il détient beaucoup de ses secrets : son amour pour Mélissa et son don. Rien ne lui serait plus insupportable que l'un des deux soit exposé à la vue de tous.

Vous pourrez sans doute imaginer la folle panique qui s'empara de lui lorsqu'il se rendit compte qu'il n'avait plus son trésor.

Il fouilla son sac cinq fois, renversa les tiroirs de son bureau, fouilla sous son lit, dans son armoire, tout cela en vain. Il rangea rapidement pour ne pas attirer l'attention de Camille à son retour. Puis, pris toujours d'une angoisse écrasante, il s'assit sur son matelas, tête entre les mains et coudes sur les cuisses : où pouvait-il bien être ? Comment avait-il pu le perdre ? Mon dieu, si quelqu'un le lisait, si quelqu'un racontait à tous ce qu'il y avait d'écrit... Oh, quel sot il avait été ! Plus jamais il n'écrirait ces ramassis de conneries.

***

Le lendemain, plus mort que vif, Killian fouilla les salles de classe où il avait eu cours. Il s'était levé très tôt pour y avoir accès en même temps que les femmes de ménages et être le premier élève sur les lieux. Mais ces efforts ne furent pas récompensés et aucune trace du dit carnet.

En fin de matinée, le visage tourné vers la fenêtre à sa gauche, le brun aperçut des élèves de huitième année sortir du bâtiment d'en face. Un élève, à qui il n'avait jamais parlé, fouilla dans son sac pour chercher il ne savait quoi. Cela n'avait pas d'importance. Tout ce qui comptait, c'est qu'en cherchant au fond de celui-ci, il avait pris dans sa main libre quelques affaires pour chercher avec plus de facilité... Et oui, là, il le vit ! C'était son carnet, aucun doute, dans les mains de cet inconnu ! Killian sursauta presque. Bouillant d'impatience, il attendit la fin du cours et les dix minutes restantes lui parurent une éternité. Enfin, la cloche retentit. Il se précipita à l'extérieur, où le garçon était encore.

C'était bien beau de savoir qui avait son carnet. Mais que faire, maintenant ? Courir vers lui et lui demander de le lui rendre ? Et s'il l'avait lu, s'il connaissait son don et menaçait de le dire à tout le monde ? Et s'il lui faisait du chantage ? Après avoir rencontré des gens comme Cassandre, il pouvait craindre le pire. Mais il valait mieux aujourd'hui croire en l'humain. Killian n'avait aucun moyen de récupérer ce carnet de ses propres moyens. Ce lycéen n'allait certainement pas laisser son sac sans surveillante, ce serait trop beau. Et puis le brun n'avait absolument aucune envie de fouiller dans ce qui ne lui appartenait pas, au risque d'être surpris et traité de voleur. Qui plus est, il ne le connaissait pas et ne connaissait pas non plus une personne dans son entourage qui aurait pu l'aider. Il était donc bel et bien coincé.

Une inspiration, deux inspirations. Il s'approcha, nerveux.

« Excuse-moi. »

Il était tellement stressé qu'on eut dit qu'il allait lui faire une déclaration d'amour. Killian n'était pas en état de distribuer des sourires à tour de bras, trop inquiet pour jouer la comédie.

« Ce carnet noir, que tu as... Tu ne l'aurais pas trouvé hier, par hasard ? »


Dernière édition par Killian Joly le Lun 12 Mai - 11:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dexter W. Chessmann

avatarZénith


Messages : 64
Date d'inscription : 03/01/2014

Carte Etudiant
Statut sur le forum: Actif
Don: Macabre Marionettes
Nombre de points: 43

MessageSujet: Re: Le goût salé des erreurs [PV Dex]   Lun 5 Mai - 19:48


Les cours s’étaient entassés comme à leur habitude, dans une masse de temps informe que tu avais surmontée comme à ton habitude dans la plus grande lassitude. Ca n’était pas du dédain envers les professeurs ou le contenu de leurs cours mais contre le temps lui-même. Le temps qui te faisait perdre le tien et qui te hérissait parfois d’une rage sans pareil. Pourtant cette fois contrairement aux autres tu avais trainé le dernier en quittant la salle, avait avec toujours la même lenteur rejoint la salle où devait normalement se trouvé ta sœur et avait constaté qu’elle était vide. Après avoir passé la tête par la porte tu avais remarqué un carnet munit d’une couverture en cuir noire oubliée sur une des tables du fond. Tu l’avais donc récupéré, pensant y jeter un coup d’œil plus tard pour en trouver le propriétaire. C’est alors que tu reçus un sms de ta sœur te demandant où tu étais. Le carnet fut vite oublié.

Ce n’est que le soir qu’il refit surface, lorsque farfouilla dans ton sac à la recherche de ton lecteur MP3. Tu saisis la couverture de cuir et l’observa un moment, assis en travers de ton lit. Tu pris ensuite le temps de feuilleter quelques pages, lisant en diagonale le teste écrit à la main. Il te sembla que tu parcourais une sorte de journal, un peu pleurnichard et pour le gros, par trop intéressant. Bien évidemment il n’y figurait ni le nom du propriétaire ni un quelconque nom qui te rappelas quelque chose. Tu glissas donc le journal dans ton sac pour le déposer le lendemain à un bureau ou autre.

~ * ~


Le carnet passa inaperçu le reste de la matinée qui suivit, jusqu’à ce que tu le rencontres à nouveau dans ton sac lors de la dernière heure. Résolu à t’en débarrasser tu le sors de ton sac à la fin de ta dernière heure de cours de la matinée pour le prendre sous le bras afin de ne plus l’oublier. Tu sors assez rapidement de la classe pour rejoindre ta sœur à la porte de la sienne. Tu la vois finalement dans la cours, t’adressant un signe de main, assise sur un banc. Tu t’assois à ses cotés et elle t’apprend qu’elle à séché la fin de son cours de maths, prétextant un mal de ventre fulgurant. Tu ris et ouvre ton sac pour en sortir deux cannettes que vous partagez. La cour est encore à peu près calme et vous en profitez.

Puis la cloche sonne et elle se remplit, de cris, de brouhaha, de crissements de chaussure, de têtes aux visages pas toujours connus. Tu l’écoutes te raconter sa matinée en fixant la foule pressée. Tu laisse aller ton regard jusqu’à un garçon qui semble venir vers toi. Tu hausses un sourcil et le toise tandis qu’il progresse. Il ne te dit rien, vraiment rien. Son visage t’est tout à fait inconnu tout autant que sa voix quand il te demande de l’excuser. Tu ne comprends pas de quoi et son air mi-paniqué mi-stressé n’en dit pas beaucoup plus sur la situation. Quand finalement il ouvre la bouche de nouveau pour te parler du carnet que tu comptais déposer à la loge d’ici quelques heures.

Silencieux, tes yeux font le chemin entre lui et la couverture noire. Tu lui lance un petit sourire presque amusé, que tu ne veux pas moqueur mais qui t’échappe lorsque tu repenses à ce que tu as lu l’autre soir. Tu n’en as pas mémoire précise mais ta mémoire à conservé cette impression de pleurnicherie –du moins c’est comme ça que tu l’as prit- et de phrases pas toujours bien tournées.

« Euh. Oui, hier en allant chercher ma sœur dans sa salle. Il était tout au fond sur une table. Ca devait faire quelques heures qu’il trainait là. J’imagine qu’il t’appartient. »

Tu lui tends le cahier, cherchant à effacer ton sourire en vain. Non, c’est vraiment trop drôle, surtout après l’air paniqué-embarrassé qu’il a prit pour te demander de lui restituer.

« Scuse, j’aurais du le déposer à la loge plus tôt mais j’avais oublié. S’il y avait eu ton nom dedans ça aurait été plus facile. »

Logique implacable mais cependant débile, tu en conviens après t’être entendu. Tant pis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killian Joly

avatarZénith


Messages : 27
Date d'inscription : 23/04/2014

Carte Etudiant
Statut sur le forum: Actif
Don: Détecteur de mensonges
Nombre de points: 78

MessageSujet: Re: Le goût salé des erreurs [PV Dex]   Lun 12 Mai - 11:40

Killian attrapa le carnet tendu doucement, puis, lèvres pincées, le remis dans son sac. S'il y avait ton nom dedans ça aurait été plus facile, avait-il dit. Il l'avait lu. Il l'avait au moins feuilleté. Son coeur battait un peu plus vite que d'habitude et le brun se sentit gêné. Il jeta un coup d'oeil à la fille derrière lui, avant de reposer les yeux sur le garçon en face de lui.

- C'est bon, je l'ai récupéré c'est tout ce qui compte. Merci.

Keep cool. Ce carnet n'a d'importance que pour toi. Au pire, il sait que tu crèves d'amour pour une fille qui s'appelle Mélissa, que tu aimes dessiner des visages de femmes et que tu traites les gens de menteur de temps à autres. Au final, ce qui le dérangeait le plus, c'était toutes les miéveries qu'il avait écrites à propos de son destin tout tracé. Il était bien à plaindre, se disait-il avec ironinie. Un pauvre bobo malheureux de tout avoir sans jamais avoir rien désiré. Il avait honte, c'était peu de le dire.

- Je ne sais pas si tu l'as lu ou simplement feuilleté... Quoi qu'il en soit, même s'il ça n'a pas l'air intéressant, j'aimerai que son contenu reste privé.

Pas besoin d'être un génie pour comprendre que ce carnet était une sorte de journal intime. Et qu'il préférerait éviter que tout le monde ait vent des lignes griffonnées à l'encre bleue. L'inconnu le savait certainement lui aussi. Mais, pour s'assurer que la chose était entendue, Killian ajouta :

- Est-ce que je peux te demander de garder ce que tu as lu pour toi?

Le jeune homme paraissait plus calme. En vérité, c'était l'effet de la vexation. Oui, Killian était vexé! Son amour propre avait été un peu piqué et il s'en voulait terriblement d'avoir oublié ce journal dans une fichue salle de classe. Le sourire moqueur de l'autre lycéen n'aidait pas non plus. Se sentant un peu à sa merci et à sa discrétion, il n'étouffait pas de tranquillité d'esprit. Il voyait sans peine ce type raconter à ses copains ce qu'il s'était passé sur un ton plaisantin, le tournant au ridicule. Il ne l'aurait pas volé, par ailleurs...

Plus qu'à espérer qu'il se trompait et qu'il était tombé sur un mec sympa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dexter W. Chessmann

avatarZénith


Messages : 64
Date d'inscription : 03/01/2014

Carte Etudiant
Statut sur le forum: Actif
Don: Macabre Marionettes
Nombre de points: 43

MessageSujet: Re: Le goût salé des erreurs [PV Dex]   Sam 5 Juil - 15:16


- C'est bon, je l'ai récupéré c'est tout ce qui compte. Merci.

Tu sens encore la panique dans sa voix. Elle n’est pas tout à fait audible mais il y a un truc. Quelque chose qui te fait un peu regretter d’avoir feuilleté ces pas. Une chose qui te fait te sentir un peu coupable. Ca n’est pas vraiment sympathique et tu sais que de ton coté, quiconque oserait tes échanges de sms avec Drago se condamne à une torture voire à une mort certaine. Enfin, façon de parler. C’est une de ces pensées qui te fait presque avoir de la pitié pour le jeune homme. Après tout, il n’a eu qu’un moment d’étourderie et il a fallu que tu te mêles à l’affaire. Pourtant le sourire ne veut pas se décrocher.

La panique dans sa phrase précédente se mue en parole et alors tu comprends. Tu n’as pas tout de suite saisit l’importance de ce carnet. Maintenant c’est à peu près clair. Oui, au final les pièces s’agencent dans ta tête et tu comprends que le contenu que tu as négligemment parcouru des yeux la veille est un peu un trésor. Dans le sens où il est jalousement gardé par le bout d’homme devant toi. Bref, un journal intime, tout ce qu’il y a de plus viril. Cette pensée bien intelligente traversant ton esprit tu hoches la tête négativement pour répondre à tu ne sais trop quoi.

- Est-ce que je peux te demander de garder ce que tu as lu pour toi?

Tu clignes un peu des yeux. A vrai dire, cette pensée n’a pas traversé ton esprit avant. Il y a bien plus intéressant que le contenue parfois pas toujours déchiffrable d’un carnet noir tenu par un 7ème année. Ca n’est pas de la condescendance mais à part quelques lignes qui t’ont fait pouffer, tu n’as pas mémoire de grand-chose et hors contexte ces mots n’ont pas grande signification. Bref, pour toi cette idée est si absurde qu’elle t’arrache un petit rire un peu mesquin. Tu t’excuses avant d’ajouter.

-Non. Enfin, ne t’inquiètes pas, je n’en dirais rien. Pour ce qu’il y a à en dire, de toute façon …

Ca ne sort pas tout à fait comme tu le voulais et tu as peur un instant que tes morts soient blessants. De toute façon avec le rire que tu as lâché plus tôt, tu n’en es plus à une bourde près. Tu attrapes son bras pour le retenir avant qu’il ne décide de partir et le fixe avec un air sérieux. Allez, rattrapes tes conneries comme tu peux.

- Bon, écoute. Je ne voulais pas me moquer de toi, ok ? Je suis juste pas très doué pour la communication. Surtout d’humain à humain il parait. Bref, ce que j’ai lu, je m’en fiche un peu, de toute façon je n’ai pas tout lu et c’est loin d’être clair. En plus tu écris avec des pattes de mouches, ça aide pas à la compréhension. Je me rappelle juste des noms de Melissa et Cassandre. Heureux ?

Ca n’est pas encore tout à fait ça, ça ne tient même pas des excuses mais il va devoir faire avec.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killian Joly

avatarZénith


Messages : 27
Date d'inscription : 23/04/2014

Carte Etudiant
Statut sur le forum: Actif
Don: Détecteur de mensonges
Nombre de points: 78

MessageSujet: Re: Le goût salé des erreurs [PV Dex]   Ven 1 Aoû - 21:59

Ce type, alors... Il se rattrapait pour mieux s'enfoncer on dirait! A chaque phrase qu'il avait le malheur de lâcher, Killian le trouvait de moins en moins sympathique. En effet, la communication ne semblait pas être son fort. Mais au moins, il était spontané ; et la spontanéité était synonyme de sincérité... Tout ce qu'il avait dit, aussi déplaisant que cela fut de l'écouter, avait des accents de vérité. C'était tout ce qu'il fallait pour rassurer le brun, qui retrouver sa paix intérieure.

- Oui, heureux. Même si ta délicatesse est à faire grincer des dents. C'est peut-être pour ça que ton amie fait la tête, plaisanta Killian.

C'est vrai qu'elle n'avait pas l'air très rassurante cette fille. Même arborant un grand sourire, le jeune homme lui aurait trouvé un air étrange. En s'approchant d'eux, Killian les avait trouvé proches. Aussi, il avait déduit qu'ils sortaient ensembles. Mais n'ayant aucune certitude sur leur relation, il avait préféré employer le terme neutre d'"amie". Cette dernière n'avait pas cessé de regarder... Comment il s'appelait encore?

- Au fait, comment tu t'appelles?, ajouta-t-il rapidement.

Killian n'avait guère envie de dévoiler son nom et prénom. C'est pourquoi il se mordit l'intérieur de la joue aussitôt que sa question fut posée. Il aurait mieux fait de filer.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dexter W. Chessmann

avatarZénith


Messages : 64
Date d'inscription : 03/01/2014

Carte Etudiant
Statut sur le forum: Actif
Don: Macabre Marionettes
Nombre de points: 43

MessageSujet: Re: Le goût salé des erreurs [PV Dex]   Jeu 4 Sep - 1:59


Au fur et à mesure que tu parle, tu sens l’ambiance se décomposer peut à peu. Ca n’est pas comme si elle avait été bonne jusque là mais elle restait cordiale. Tout devient plus que froid en quelques secondes. Quelle idée, aussi, de laisser des mots aussi absurdes franchir tes lèvres. Tu sais que tu n’es pas franchement le plus doué des ados pour te faire des amis mais là tu franchis un cap assez impressionnant. La tête de linotte en face de toi ne risque pas de t’apprécier, même dans une petite dizaine d’années, tu en es persuadé. C’est un peu foutu pour la bonne entente. Tu l’entendrais presque grincer des dents.

La « plaisanterie » qu’il te lance te fait tourner la tête vers Dragomira. Non, tu ne l’as pas oubliée. Tu te doutes même que cela commence à l’ennuyer assez. De toute façons ces derniers temps tout l’ennuie. Ca n’est pas un reproche, c’est une constatation. Elle atomiserait le monde entier si elle le pouvait. Même si pour le moment ses ardeurs sont plutôt dirigées vers le garçon qui se tient devant toi.

-Je m’appelle Dexter. Et la jeune fille à mes coté se trouve être ma sœur. Suis-je en droit de te retourner la question ?

Tu ne sais pas bien, finalement si tu as envie de le savoir. C’est que tu as retourné la question par pure politesse. Quoique la politesse n’est pas vraiment ce qui émane de toi pour le moment. L’agacement serait plus logique. Tu détailles le garçon de l’œil, d’un regard appuyé. Tu t’en contrefiches du fait que cela ne se fait pas. Pou toi c’est un garçon quelconque qui ferait mieux de quitter cet air affecté qui commence à t’énerver grandement. Ca n’étais pas la mort, quand même, de dire merci sans faire d’histoire.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le goût salé des erreurs [PV Dex]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le goût salé des erreurs [PV Dex]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» salùùù :)
» Le plus pénible n'est pas d'attendre mais réparer les erreurs. [Pv: Shiki M. Lord & Neal D. Tyler]
» Sucré, Salé! [Pv Marshmallow]
» Jeu des 7 erreurs
» Cake salé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Verbum Pretium ::  :: Manoir-