AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 c a m i l l e • we were born with nothing.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Camille Douze

avatarAube


Messages : 35
Date d'inscription : 27/12/2013
Age : 22

Carte Etudiant
Statut sur le forum: Libre pour un Rp
Don: Changement de sexe
Nombre de points: 39

MessageSujet: c a m i l l e • we were born with nothing.    Mer 14 Mai - 22:01



Jean-Camille Douze

I was the match and you were the rock
Maybe we started this fire


Things we lost to the flames
Camille a 20 ans, il fait partie du groupe Aube, son don est le changement de sexe. Camille est Belge d'origine, mais il a grandis en Normandie. Camille est diabétique de type 1 et doit donc surveiller sa glycémie et s'injecter de l'insuline chaque jour. Camille est bon élève en général mais préfère les matières littéraires. Camille éprouve une haine folle à l'égard de Gabriel de Saint-Andrez, et il le lui rend bien, il ne faut pas lui parler de Gabriel. Camille est un homme mais son corps est parfois plus féminin, il s'agit de son don. Camille est aimable sauf quand il s'agit de Saint-Andrez. Camille lit beaucoup, des romans, des bandes dessinées, des mangas, il passe plus de temps que la moyenne sur l'ordinateur. Camille préfère les hommes. Camille était à Synchronicity avant l'explosion de l'école, il est ensuite allé à Virtus Insania jusqu'à ce que les écoles soient réunies à Verbum Pretium.


We sat and made a list of all the things that we had
On recherche : des liens positifs, négatifs, des camarades, plus que des camarades ou plus encore, des adultes de référence, des jeunes à aider, des connaissances d'un soir, d'une nuit, des gens dans toute leur variété.





Spoiler:
 

_________________


Dernière édition par Jean-Camille Douze le Mer 14 Mai - 23:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Camille Douze

avatarAube


Messages : 35
Date d'inscription : 27/12/2013
Age : 22

Carte Etudiant
Statut sur le forum: Libre pour un Rp
Don: Changement de sexe
Nombre de points: 39

MessageSujet: Re: c a m i l l e • we were born with nothing.    Mer 14 Mai - 22:01

gabriel de saint-andrez • l'ennemi.
La haine seule vous lie, tu ne te souviens pas d'un temps où tu ne le haïssais pas, et réciproquement. Vous habitiez non loin l'un de l'autre quand tes parents se sont installés en France et depuis vous ne vous êtes plus quitté, hélas. Il est à l'origine des brûlures qui marquent ton dos, et tu es à l'origine de celle qui barre son visage. Vous vous haïssez, mais, étrangement, vous ne pouvez vous quitter, vous ne pouvez laisser tomber la lutte. Il t'a sauvé la vie durant l'attentat de Synchronicity, se condamnant à rester en fauteuil roulant pour quelques années, il aspire à te voir ployer devant lui, tu aspire à le suivre et pourtant chaque jour, vous reprenez la lutte là où vous l'avez laissée.
aniela n. glinczanki • fleur des jardins.
Aniela tu la connais depuis Synchronicity où elle te traînait dehors, scandalisée par ton teint pâle et ton aversion pour le travail de la terre. Alors elle t'apprenais à planter des carottes. Tu n'aimais pas spécialement les tâches qu'elle te faisait réaliser, mais elle, tu l'appréciais pour son large sourire, son innocence, sa joie de vivre. Avec l'attentat et les diverses délocalisations des élèves, tu l'as moins vue, tu l'apercevais, de loin, toujours souriante, et elle te donnait un peu d'espoir. Elle t'évitait, sans doute, à cause de la présence quasi constante de Saint-Andrez à tes côtés, mais tu ne lui en a jamais voulu, au moins tu savais qu'elle était là, quelque part.
cassandre s. lipovsky • la vénus de saint-andrez
Elle, tu l'as détestée, parce qu'elle fût l'amante de Saint-Andrez pendant un temps, alors qu'il faisait partir toute personne susceptible de s'approcher de toi. Tu en étais un peu jaloux, jalouse, de la voir si à l'aise avec son corps, sa féminité, à laisser des traces de rouge à lèvres dans le cou de ta Némésis. À cette époques tu n'acceptais pas encore ton corps de jeune fille, et la Reine de Synchronicity t'attaquais parfois de ses quolibets. Puis tout à changé, elle est tombée de son trône, elle n'est plus la même. Tu ne lui a pas vraiment reparlé, tu sais qu'elle est précieuse à Saint-Andrez, quant au reste, tu ne veux pas le savoir.


heath j. andersen • le chevalier d'un jour.
Tu l'as rencontré un jour où tout se liguait contre toi, un défi que l'on t'oblige à relever et voilà qu'en costume de Wonder Woman tu viens en cours, tu te retrouves à ses côtés, dans une salle de Virtus Insania, et il fait taire les moqueries, te fait passer pour sa copine le temps d'une journée, à peine. Tu le croises dans quelque couloirs, de temps en temps, tu te souviens de la gentillesse qu'il a montré à ton égard, tu espères pouvoir le remercier pour de vrais, un jour. Tu as une dette envers lui, même s'il n'a pas l'air de te reconnaitre, dans ton enveloppe la plus masculine. Peu importe.
killian joly • colocataire
C'est sans doute le hasard qui vous a mis dans la même chambre, alors tu as eu de la chance. Vous vivez ensemble depuis le début de l'année, tranquillement, sans problème. Vous avez appris à vous connaitre, avec vos rythmes vos humeurs. Vous n'êtes pas si proche, apparemment, hors des murs de la chambre, mais le fait est que tu l'apprécie vraiment, comme un ami peut-être, tu n'y a jamais réfléchi. Votre chambre est comme un espace hors de l'influence de Saint-Andrez, et tu es ravi de pouvoir l'y retrouver, lui parler, rire avec lui et oublier ce qui t'attend une fois le pas de la porte passé.
dexter w. chessmann • l'élève
Dexter n'est pas idiot, il a juste besoin de sérieux. De méthodes. Des professeurs t'on un jour demandé de l'aider à acquérir ces méthodes, faire un commentaire, une dissertation, construire un plan. Toi le bon élève, tu acceptes, tu l'aides. Vous avez échangé vos numéros, pour caler vos rendez-vous, vous discutez parfois, pendant quelques sms. De temps en temps, tu ne le vois plus pendant des semaines, puis un message te demande si tu es libre, mardi à seize heures, pour un cours particulier. Tu acceptes généralement, même si tu sais qu'il t'utilise comme excuse pour flouer un prof ou refuser une autre dose de travail. Il n'est pas idiot, il ne te ralentis pas, il est même agréable de conversation, tu l'apprécie, tout en le plaignant de devoir vivre avec Saint-Andrez.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

c a m i l l e • we were born with nothing.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SA SE POU JOEL
» Ipokrisi youn espri borné
» Se pa diab ki fè Ayiti mal, se Thomas Jefferson
» Born to kill all lives...
» Pour le plaisir.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Verbum Pretium ::  :: Trame :: Adjuvants & Ennemis-