AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Valentine Proserpina ▬ Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Proserpina Valentine

Crépuscule


Messages : 7
Date d'inscription : 12/07/2014

MessageSujet: Valentine Proserpina ▬ Terminé   Sam 12 Juil - 23:16

L'alcool tue lentement. On s'en fout, on est pas presse !



Nom : Valentine
Prénom : Proserpina
Âge : 19 ans
Année : 8ème année
Nationalité : Franco-Italienne
Ancienne école : Clever Cross
Groupe : Crépuscule




Caractère

Proserpina, c’est le genre de fille qui se couche super tôt et qui se lève très tard. Mais c’est aussi le genre de fille qu’il ne faut pas réveiller en criant, en jouant de la trompette ou en lui sautant dessus, au risque de se prendre un coup de poing bien placé dans la figure. Proserpina, si elle est de mauvaise humeur, comme lorsqu’on la réveille comme un bourrin, elle s’en prend à tout le monde, même au chaton du voisin. Proserpina, c’est la fille que tout le monde ou presque adore pour son calme et son fort caractère, pour cette partie d’elle qui ne se laisse jamais faire, mais c’est également la fille qui n’aime personne. Elle ne sait pas comment aimer les autres, elle traine avec tout le monde même ceux qu’elle a l’impression de détester. Mais le problème avec Proserpina, c’est qu’elle ne saura jamais vous dire si elle vous aime bien ou si elle ne vous aime pas, parce qu’elle n’aime personne plus qu’une autre. Elle n’a pas de meilleure amie, elle n’a jamais eu de petit ami. En fait, elle n’a jamais connue les joies de voir des papillons roses partout. Pour être plus clair, dans sa tête, elle n’aime personne, mais elle traine avec tout le monde parce que la solitude, ce n’est pas pour elle.

Cette fille, elle est vraiment très difficile, rien ne lui plait, rien ne lui va. Elle est du genre à faire cinquante magasins mais n’acheter qu’un seul vêtement parce que rien n’a été à son goût. Proserpina, c’est aussi une égoïste qui ne le montre pas. En fait, elle trouve toujours une excuse pour ne pas partager son pain au chocolat ou pour avoir la dernière part de tarte aux fraises à la cantine.
Apprendre, c’est quelque chose qui ne fait pas partit de son lexique ni de ses capacités. Écouter en cours ne la dérange pas le moins du monde, mais ouvrir son cahier parce qu’un devoir hyper important est prévu, ça, c’est quelque chose qu’elle ne fera jamais. Proserpina, elle y va toujours au feeling et si elle rate, tant pis, ce n’est pas grave, ça sera pour une prochaine fois. De toute manière, pour elle, réviser c’est comme écouter quelqu’un raconter une histoire pour endormir. Que ce soit des lettres ou des chiffres, elle roupillera tout pareil sur les pages du livre de cours.

Proserpina, c’est la fille super sociable qu’il faut absolument avoir comme amie. D’une part parce qu’elle est toujours à l’écoute d’autrui et d’une autre part parce qu’elle n’est pas du genre à trahir qui que ce soit. Chose normal puisqu’elle n’a de préférence pour personne. Avec elle, tout secret est bien gardé ! Mais attention, ce n’est pas sur elle qu’il faut compter pour se venger d’une personne. Elle ne se venge que pour son propre intérêt. Mais Proserpina, elle est loin d’être rancunière pour un sous.
Elle est le genre de fille qui ne ment jamais, tout simplement parce qu’elle ne sait pas mentir. Non pas qu’elle culpabilise dès qu’elle ne dit pas la vérité, mais plutôt parce qu’elle ne trouver aucun intérêt à raconter n’importe quoi.
Elle ne croit pas facilement aux rumeurs, voir pour croire est sa devise. Proserpina, à croire que rien ne l’atteint, une insulte ? Pas de problème, mais il ne faut pas s’attendre à se qu’elle aille pleurer dans son coin même si c’est la vérité, il faut plutôt s’attendre à la voir foncé jusqu’à ce que la personne aille chialer. Pareil pour les rumeurs dites sur elle, ce n’est pas ce genre de gaminerie qui la ferons tomber de haut, soyez en sûr, parce que mademoiselle, elle ne culpabilise jamais, ou du moins rarement. C’est une fille forte qui n’aime pas montrée ses faiblesses. Et puis Proserpina, elle n’a honte de rien, elle y va, elle n’est pas comme ces filles qui se privent parce qu’elles ont peur d’être mal vu.

Proserpina, elle adore faire la fête. Organiser ou être invitée, pas de soucis pour elle, tant qu'elle peut au moins boire un coup et se faire payer une clope par le premier passant. Le soucis avec cette fille, c'est qu'elle ne tiens pas à l'alcool et qu'elle devient une vraie sangsue bisounours au bout du deuxième verre. Elle est du genre à aller vers le premier qui lui tendra un carambar pour la faire monter dans sa voiture. Il n'est pas rare, lors des soirées bien trop arrosées, qu'elle se retrouve dans un lit qui n'est pas le sien, et la plupart du temps, elle s'en va sans laisser de trace, comme si rien ne s'était passé. Parce que Proserpina, elle n'a jamais laisser une chance à l'amour et aux sentiments s'y rapprochant.




Magie

Don : Autrefois, Proserpina se faisait appelée Venimeuse. C'est pour cette raison que la plupart nommèrent également ce don, Venimeuse. Mais elle préfère l'appeler Venenatis qui au final, veut dire la même chose mais dans une autre langue.
Description : Proserpina a un don qui peu, lorsqu'on le maitrise sur le bout des doigts, tuer une personne ou un animal. Un don dangereux dont elle ne se sert jamais, maintenant qu'elle le maitrise beaucoup mieux qu'avant.
Elle déteste ce pouvoir qui lui a été donner, simplement parce que faire du mal aux autres, ce n'est pas vraiment son tripe.

Ce don est spéciale, glauque et malveillant. Rendre malade ceux qu'elle touche. Voilà son pouvoir.
Cela peut-être une maladie comme un bon gros rhume, simplement un mal de tête, une envie de vomir, ou alors quelque chose de plus fort, comme la grippe ou une infection urinaire. Mais ce n'est pas tout, elle peut également transmettre une maladie génétique, handicapante comme l'Alzheimer, ainsi qu'une maladie carrément mortel, comme un cancer ou la maladie des os de verres.

Elle n'aime pas son don et n'en parle a personne. C'est d'ailleurs un grand mystère pour tous les élèves, car aucun ne connait sa spécialité et cela attire les curieux. Seuls les professeurs sont au courant de ce qu'elle est capable de faire et de la dangerosité de ses capacités s'ils ne sont pas maitrisés.

Maîtrise :
Avant, Proserpina ne maitrisait pas du tout son pouvoir et ne pouvait toucher personne. En effet, un simple contacte pouvait rendre malade celui ou celle qu'elle touchait.

Maintenant, il est devenue bien plus facile pour elle de vivre avec d'autres personnes. Toucher n'est plus un problème, elle arrive à contenir son don au fond d'elle, un peut comme si elle l'enfermait dans une boite qu'elle seule peut ouvrir lorsqu'elle en a envie. Ce changement lui a modifié l'utilisation de ce pouvoir. Pour rendre malade quelqu'un, cela ne se fait plus avec n'importe quel partie de son corps, mais seulement avec sa main droite.

Proserpina, elle peut donner n'importe quelle maladie, d'un simple mal de tête jusqu'au cancer le plus rare et le plus mortel. Si transmettre un simple rhume est aussi facile que claquer des doigts, pour transmettre une maladie bien plus grave, c'est très difficile, il lui faut beaucoup de concentration et beaucoup d'énergie. Une énorme concentration d’énergie qui ne la ménage pas du tout, le faisant tomber dans le coma pendant plusieurs jours.




Histoire

Proserpina, elle est née il y a maintenant dix neuf ans, dans un petit village près de Rome. Un père Français et une mère Italienne, elle tient son nom de famille de son père et son prénom, c’est sa mère qui l’a choisit. Une grande fanatique des croyances romaines et des dieux de la mythologie, la jeune maman, ayant une préférence pour Proserpine, la déesse des saisons, équivalente à Perséphone dans la mythologie Grec décida de faire un hommage à ce mythe en appelant la chair de sa chair, Proserpina.

Proserpina, elle n’a pas vraiment eu de chance dans la vie. Déjà toute petite, elle a baignée dans la pauvreté de sa famille, dormant dans un vieux berceau en bois ayant pourrit au fil des années. Elle n’avait pas de chambre rien que pour elle, en effet, une si petite maison de seulement trois pièces ne pouvait pas permettre à la petite famille de faire bande à part, à moins de faire une mi-cuisine mi-chambre. Et ça, il en était hors de question pour la maman.
C’est dans ces conditions là que bébé Proserpina a grandit. Très vite, elle a appris à marcher, puis à parler. Malgré leur pauvreté presque humiliante, Monsieur et Madame ont toujours voulu le bien être de leur enfant. Ils lui ont donc offert l’opportunité d’aller à l’école avant ses six ans. Un grand sourire aux lèvres, la petite avait de nouveau la joie de vivre. Connaitre du monde, d’autres enfants de son âge était le plus beau rêve pour elle. A la maison, elle ne faisait que s’ennuyer. Jouer avec des poupées sans yeux ou des playmobiles de l’ancien temps n’était pas vraiment l’idéal pour une petite fille de son âge.

Comme tout être vivant, Proserpina a continuée à grandir. Elle est devenue adolescente, elle était heureuse malgré le peu de choses qu’elle possédait. Mais ces choses- là étaient largement suffisantes, parce que Proserpina, elle a toujours appris à vivre de cette façon là. Elle est devenue une fille de la rue. Ce genre de gamine à mettre des habits courts parce que c’est la tendance de la rue, ce genre de gamine a intégrer un gang de petits délinquants pour se faire bien voir des autres adolescents du quartier pauvre. C’est dans cette atmosphère de violence et de domination entre jeunes qu’elle a continuée à vivre pendant longtemps.

Proserpina, elle a toujours crut qu’elle était normale. Elle s’est toujours vue comme une fille pauvre, mais ordinaire qui n’a juste pas eu la chance d’être née dans les quartiers riches de Rome ou qui n’a pas eu la chance d’avoir la dernière DS pour son anniversaire. Mais elle s’était trompée sur toute la ligne. Elle avait pourtant crut à une simple coïncidence au tout début.
Une fille qu’elle ne pouvait pas encadrer, qui venait de se moquer d’elle. Des moqueries de gamine de dix-sept ans. Mais des moqueries quand même. Cette fille, c’était bien la seule que Proserpina ne pouvait pas supporter une seule seconde. Elle se prenait pour la reine. La reine de quoi ? La reine des gamines qui se la pètent plus haut que leurs culs oui. C’était la fois de trop pour la brune aux yeux bleus. Elle avait voulu lui donner une bonne correction, comme elle avait l’habitude de faire aux petits branleurs de la rue, alors elle avait commencée à la taper, avec pour objectif de la défigurer. Elle l’avait touchée plusieurs fois à divers endroits. Proserpina, elle était dans une colère noire. Puis les pions sont venus pour les séparer. La dite reine de l’école s’est alors mise à tousser et à se plaindre de maux de tête. Vu les coups qu’elle s’était prit, cela paressait tout à fait normale pour la mini-brune qui, quelques secondes après, s’était écroulée. Quelques jours ont alors passés après la bagarre des deux filles. Proserpina était restée dans le coma pendant à peine trois jours et à son retour au collège, toute la classe apprit que Mademoiselle pas de cervelle était victime d’une maladie très grave appelée la maladie des os de verres et qu’elle s’éteignait a petite feu à causes de ses côtes fracturées, l’empêchant de respirer correctement.

C’était une coïncidence. Une petite bagarre n’avait pas pu donner cette maladie à une fille qui, juste avant était en pleine forme. C’est ce que tous le monde s’était dit, c’est ce que Proserpina s’était elle-même dite. Mais même si elle croyait dur comme fer que ce n’était pas elle la fautive, elle arrêta de se battre. Seulement, ce n’est pas allé en s’arrangent. Un câlin à sa mère, une bise à son grand-père. Les voilà tout deux enrhumés. Personne n’y prêta attention, pas même la brune. Un match de foot se terminant presque en coup de boule, un contacte en se donnant des feuilles de cours et voilà que la moitié des élèves de la classe de Proserpina sont cloitrés chez eux à cause d’une bonne petite grippe qui les empêchent de sortir de leur lit. Et comme toujours, la brune n’eut rien.

Alors des soupçons ont commencés à voir le jour. Aucun élève ne voulait la toucher, aucun élève ne voulait se mettre à côté d’elle en cours. Plusieurs avait fait le teste en se faisant toucher et à la seconde, migraine ou mots de ventre. Elle ne savait pas quoi faire, elle ne se comprenait plus. Ses parents, ayant été convoqués par le directeur furent mis au courant de ces choses anormales. Tout devint plus clair pour les deux adultes. Ils étaient sans cesse malade, à un point qu’il était devenue difficile pour eux d’aller travailler. Ils ont prit peur, ils l’ont reniés. A l’école, elle se faisait appelée Venimeuse.

Proserpina, elle attendait son héros, celui qui la sauverait sa malédiction. Et finalement, son sauveur est arrivé. Sous forme de lettre, mais il est arrivé quand même. Une invitation à Clever Cross, grande école en France, pour les êtres à pouvoir. Elle n’a pas eu le temps de donner son avis, elle n’a pas eu le choix d’y aller. Ses parents, bien qu’ils soient prient par la peur, ont toujours voulu son bien et ils ne lui ont pas donné le choix. Il fallait la guérir pour retrouver leur Proserpina chérie. Et puis dans une école normale, jamais elle n’aurait tenue long feu.

Nouvelle à Clever Cross, elle est passée devant une bande d’adultes un peu glauques, lui expliquant la chose, lui faisant passer un examen. Un examen étrange. Montrer son pouvoir ? Cela ne lui posa pas de problème. C’est l’un des professeurs qui fut alors malade. Intégration dans cet établissement, fait !
Elle y resta pendant un an. Un an sans qu’aucun élève ne connaisse ses capacités. Un an où elle apprit à maitriser son toucher, à enfermer cette malédiction. Seulement un an, car l’école brûla, laissant tout les élèves dans la peur. Comme beaucoup, elle rentra chez elle quelques jours, jusqu’à ce qu’une nouvelle invitation se glisse dans sa boîte aux lettres, a Rome. Une nouvelle école reconstruite. Là non plus, elle n’eut pas le choix de continuer à étudier. C’est ainsi qu’elle se retrouva à Verbum Pretium, avec des personnes de son ancien établissement. Elle n’a pas changée d’objectif, connaitre la source de se don, savoir le maitriser et le cacher aux yeux des autres. Parce que pouvoir choisir de tuer quelqu’un, c’est pas quelque chose qui se dit à haute voix.


Autre


Proserpina a appris, pendant sont année à Clever Cross, qu'une seule autres personne avait eut le don des maladies avant elle. C'était une femme du nom d'Alicia. Une dame malveillante qui est morte d'un cancer.

Elle n'aime pas les légumes, mais elle raffole des dessers.

Elle porte souvent des vêtements courts -mais pas trop courts non plus-, parce qu'elle à l'impression d'étouffer dans de gros pulls en laine ou dans des joggings. Elle a toujours été habituer à vivre de cette façon là, alors laisser ses habitudes, c'est pas facile.

Elle ne s'est jamais coupée les cheveux de sa vie.

Elle aime beaucoup la mythologie, comme sa mère, mais en revanche, elle déteste son prénom car il est tout de même difficile à porter.

Ses deux autres prénoms sont Lucie et Selene.


Hors Jeu

Pseudo : Alpha
Âge : 17 ans
Sexe : Féminin
Question(s)/Remarque(s) ? : Nop
Comment avez vous découvert le forum : En me baladant sur les chemins des partenariats.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Proserpina Valentine

Crépuscule


Messages : 7
Date d'inscription : 12/07/2014

MessageSujet: Re: Valentine Proserpina ▬ Terminé   Lun 14 Juil - 2:36

Pardon du double Poste, mais c'est juste pour vous informer que j'ai finis ma fiche ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre S. Lipovsky

Zénith Déléguée


Messages : 138
Date d'inscription : 19/12/2013

Carte Etudiant
Statut sur le forum: Actif
Don: Pulsion & Sentiments
Nombre de points: 142

MessageSujet: Re: Valentine Proserpina ▬ Terminé   Lun 14 Juil - 16:43

Tout est parfait ! Avec hâte de te voir en RP !

Je te laisse le soin de lister ton avatarici et ton don .

Et pour une demande de chambre, c'est par ici.

Tu seras chez les crépuscules.

Avec hâte de RP avec toi !

_________________




« The mirror's image, it tells me it's home time, but I'm not finished, 'cause you're not by my side.
Somewhere darker, talking the same shite, I need a partner, well are you out tonight ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Valentine Proserpina ▬ Terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 

Valentine Proserpina ▬ Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'héritage du Feu [PV Valentine Crowblack]/!\Hentaï/!\[Terminé]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Verbum Pretium ::  :: Héros :: Célébrités-