AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cassandre S. Lipovsky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cassandre S. Lipovsky

avatarZénith Déléguée


Messages : 138
Date d'inscription : 19/12/2013

Carte Etudiant
Statut sur le forum: Actif
Don: Pulsion & Sentiments
Nombre de points: 142

MessageSujet: Cassandre S. Lipovsky   Ven 20 Déc - 20:18

I'm your greatest sin



Nom : Lipovsky
Prénom : Cassandre
Âge : 20 ans
Année : 7eme année (2redoublements)
Nationalité : Russe
Ancienne école :
Synchronicity
Groupe : Zénith




Caractère

Obsédante, enivrante. C'est tout ce que vous avez retenu de Cassandre. Ses lèvres rouges que vous rêvaient sur votre corps, ses yeux bleus qui vous transpercent. Cassandre c'est cette adolescente. Ce désir au bout des doigt. Ce possible du bout des cils.

Ce que vous devez savoir sur Cassandre, c'est que personne ne sait ce qu'il se passe dans sa tête. Mais tout le monde pense la connaître. Cette trainée, disent-ils. Cette droguée, murmurent-ils. Ils la stéréotypent tous comme la femme que tout le monde a possédé. Elle se voit plus comme celle qui a pu tous les dominer. Comme celle qui a su donner envie à tous. Elle était un cliché sur pâte. La fille populaire, invitée partout. Celle que tout le monde veut rencarder. Ou plutôt celle que tout le monde veut baiser. Jouer à la bête à deux dos avec Cassandre, c'était presque un objectif pour certains. Elle elle s'en foutait. Elle avait juste besoin de se perdre avec le corps d'un homme.

Voyez vous, Cassandre a un grand atout dans la vie : Elle est jolie. On dit souvent qu'elle n'a que ça pour elle. Et ce n'est pas si faux que ça. Un joli visage, de belle fesses et une poitrine parfaite. Quand elle vous croise, elle ne daigne pas un regard pour vous, se pensant trop importante pour ça. Pourtant elle n'espères qu'une chose, c'est que vous la reluquiez de haut en bas. Mais le pure, c'est quand elle s'intéresse à vous. Alors vous courrez dans ces bras. Parce que vous ne saurez faire que ça.

Depuis son comas, Cassandre a tout de même perdu de son assurance. Parce qu'elle devait tout reconstruire. On ne la voyait plus comme l'ex-junkie à baisée, seulement comme celle qui revenait des morts. Elle n'avait plus chasse-gardée sur le moindre homme qui passait dans le couloir. Elle a senti ce besoin de regagner son territoire. Alors elle s'est remise à fumée. A prendre légèrement trop de médoc. Un passage à vide. Elle se demandait de temps en temps si elle n'était pas mieux morte. Maintenant ça va mieux. Elle n'y pense que la nuit. Pas toutes les nuits. Celles où elle est seule. Celle où personne ne peut la voir. Elle se reprend en main. C'est toujours mieux que rien.

Ici elle refait sa réputation. Celle d'avant. Celle qui joue avec les gens. Pas pour les manipuler. Pour se distraire. Juste pour se dire I win. So, I win. Elle ne cherche pas son intérêt personnel, parce que malgré tout ce que voudrez bien croire, Cassandre n'est pas égocentrique. Un peu égoïste seulement. Par contre, détruire les gens lui procure un plaisir fou. Elle veut les briser comme on l'a brisée. C'est aussi simple que ça. Elle n'a pas peur de tomber, tant que vous échouez avec elle. Elle avait besoin d'être la meilleure, de prouver que vous ne valez rien.

Cassandre essaye de se faire des amis. Mais elle n'en a pas vraiment. Seulement entourée. Elle est la fille que vous allez suivre parce qu'elle vous invite en soirée privées. Elle est la fille qui sait toujours où aller. Plus la fille qu'on utilise que celle que l'on aime. Juste parce qu'elle a cette image de pute, de pétasse, personne ne veut être trop près d'elle. Qu'en apparence. On veut simplement que sa popularité feinte nous éclabousse. Juste parce qu'elle a cette image de fille imbuvable, dans laquelle elle s'est encrée. De laquelle elle ne peut s'extirper.

La fille fière et allumeuse se décompose en une gamine anéantie. C'est à cause de ça, de ces tristesses, de ces regrets, qu'elle a commencé à se foutre en l'air, à la coke et la marijuana. La clope et l'alcool. Elle s'endiablée sur des pistes de danses inexistantes. Elle était simplement celle qui faisait trop la fête, pas dans le bon sens du terme. Celle qui tournait mal. Jusqu'à ce qu'elle se reprenne en main. Toutes les addictions autre que celles de chaires se sont évaporées, il faut dire, son don 'la énormément aidé. Il n'y a que quelques verres d'alcools qui passent entre ses mains, finissent sur ses lèvres. Rien de grave, rien d'important comparé à avant. Il n'y avait plus les cendriers pleins à craqués, les cadavres de bouteilles éparpillés, les pochons vidés. Elle avait juste ce besoin d'avoir des problèmes, cette addiction au drame, ce désir de détruire les autres et de se détruire elle-même qui subsistait. Mais il faut dire, son don l'a beaucoup aidé. Forcé ses envies à se réduire à un quasi néant et n'avoir plus qu'un brin de volonté, en oublier l'appel du corps tellement on en est dégoûté, tellement on en a peur. C'est la seule fois où sa magie a été utile, puissante, vraie. Pourtant, maintenant qu'elle est sortie de son coma, elle a besoin de compensé sa frustration, sa peur. Elle a recommencé à fumer. Seule et en cachette. Comme une adolescente de quatorze ans qui se cache à ses parents. Manger un fruit puis se laver les mains à longueur de journées. Un parfum constamment dans le sac. ne pas se montrer faible devant tout le monde et pleurer toute seule dans la laverie. Elle a l'estomac à l'envers, la tête dans les étoiles, elle sait que quelque part, elle est morte dans un coin de sa salle de bain. Elle sait qu'elle n'est pas prête, à refaire commerce de sa chaire. Elle sait juste qu'elle doit sauver les apparences.

Voyez vous, Cassandre ne se fiche pas de l'opinion des autre comme elle le laisse entendre. Au contraire, elle fait tout pour être encore plus l'idéal de ceux qui ne lui adresseront jamais la parole. C'est pour elle comme un moyen de se venger de ne pas être proche des autres êtres humains. Elle se complait dans cette image faussement inatteignable. C'est une excuse comme une autre. Un mensonge comme un autre.

Parce qu'au final, Cassandre est une fille amoureuse de chaque gars qu'elle embrasse. Elle l'oubliera vite mais voudra se faire aimé, pour un quart d'heure ou pour une vie. Elle est amoureuse d'un amour qui ne blesse pas, ou pas tant que ça. Elle a juste besoin d'aimé, le temps que ses bras enlaceront quelqu'un. Une affection passagère, éphémère. Cassandre, c'est cette drôle de fille trop émotive, trop passionnelle, qui ne s'exprime qu'avec un corps masculin. Elle met ça sur le dos des hormones, elle est même vraie dans ces instants. Elle sait très bien que c'est idiot, que certains prennent peur avec ses excès de sentiments, mais beaucoup n'en ont rien à faire. Ils se disent que pour le temps que ça va durer, elle s'en remettra. Mais le reste du temps, ses émotions gravitent autour d'elle. Perdue dans ce flot d'humains, elle ne sait jamais quoi devenir. Surtout maintenant qu'elle a besoin d'entièrement se reconstruire.

Voyez vous, le monde de Cassandre tourne autour des autre, et particulièrement de ceux qui n'en ont rien à faire d'elle. Même si elle existe quand même en dehors d'eux. Franche à t'en péter les tympans. Mais seulement sur un coin d'oreiller ou dans l'intimité d'une salle vide. Parce que tu sais, sa vérité, quand elle te la murmure à l'oreille, sonne comme un couteau glissant sur du carrelage. Mais elle préfère jouer son hypocrite dans un premier temps, restée l'adulée, la parfaite. Elle ne se décidera à parler que quand vous lui demanderez son avis, ou quand vous l'aurez provoquer, ne serait-ce que par votre simple existence, sinon elle se contentera d'étirer ses lèvres et de vous sourire, en vous faisant croire qu'elle vous approuve au plus haut point, ce qui est généralement faux.

Parce qu'au final, elle n'est ni généreuse ni radine, elle a un sens de l'humour qu'elle garde pour elle, elle monologue souvent devant son miroir à moitié en pleur, elle n'est pas vraiment aimée sans être détestée, elle aime faire la fête modérément. Et vous ne le savez pas encore. Même pas elle le sait. Mais elle va vous faire souffrir, sans même s'en rendre compte. Elle va vous mener en bourrique alors qu'à la base, elle voulait essayer d'être sincère. Elle est devenue l'image qu'elle voulait et qu'elle déteste désormais.
Voyez vous, Cassandre ne sait pas faire confiance aux gens. Elle joue un rôle perpétuellement, elle est un mensonge vivant. Alors oui, elle vous fait envie. Alors oui, elle est indéfinissable, comme chaque humain. Alors oui, elle te murmure qu'elle finira par changer.

Mais ça, c'est ce que vous ne savez pas.
Mais ça, c'est Cassandre.

Maintenant Cassandre essaye de se ranger. Elle essaye la vie à deux. Pour de vrai. Mais c'est assez compliqué pour elle, de résister à tous ses instincts. C'est bien trop dur pour elle, d'être une fille bien.

Oh Cassandre, tu risques de déraper à tout instant.






Magie

Don : Pulsions et Sentiments
Description : Dans le principe, ce serait de maîtriser les sentiments, les émotions et les pulsions des autres. Mais ce à quoi il sert réellement actuellement, c'est d'amplifier ou de réduire ceux que vous avez déjà en vous. Ne serait-ce que la petite étincelle, la voilà transformée en raz de marrée, ou l'obsession en idée passagère. Mais c'est aussi l'idée de faire passer d'un sentiment d'un corps à un autre. Ce désir qu'elle a pour vous, vous l'avez désormais pour elle. Cette tristesse que vous gardez, elle la ressent. Ses battements de coeur se calquent sur les votre.

Maîtrise : Dans le principe, Cassandre ne maîtrise pas du tout son don. Du moins sur ce qui est de créer les sentiments, ou de les détruire. Par contre, modifier leur intensité est devenue une habitude, qu'elle ne contrôle pas toujours. Parce qu'elle ne l'utilise pas forcément volontairement. Parfois ça vient juste comme ça. Ce qu'elle maîtrise, en contrepartie, c'est le passage d'un autre à elle. Ou d'elle à un autre. Et c'est là que ça devient dangereux. Quand vous êtes sur la même longueur d'onde que Cassandre.




Histoire

Cachée sous l'escalier. Elle entend crier. Pourquoi tu m'as fait un gosse, bordel ?! La voix grave qui se meurt. Des assiettes qui pètent. Cassandre ne dit rien. Elle reste cachée là, à peindre avec ses doigts sur du carton. Elle garde tout ce mal-être pour elle. La rancœur est sa muse. La rage aussi. Que c'est nocif.

Pourtant elle n'a jamais manqué de rien. Toujours gâtée. Des photos de familles avec un beau sourire. Des bons plats tous les soirs. Oh, elle avait la vie parfaite, cette gamine. Elle se souvient encore des baiser que sa mère venait déposer sur son front avant de dormir. Et puis à l'école, la vie était belle. A six ans, on a pas de problèmes. Alors oui, Cassandre a eu une vie parfaitement normale. Pas de mélo-dramatique, pas d'accident, pas de belle histoire d'amour qui continue. Non. Cassandre a une vie normale dans une famille normale. Juste, ses deux parents se déteste, malheureusement.

Ne nous attardons pas sur les détails comme quoi elle avait de l'argent à jeter par les fenêtres. Aller à Venise sur un coup de tête, parce que certains disent que c'est joli. Cassandre s'achetait de la marque. Elle était jolie avec son teint pâle et son simple trait d'eye-liner. Pas même un coup de mascara.
Elle était dans un collège, puis dans un lycée tout ce qu'il y a de plus normaux. Avec des histoires normales. Elle était même une fille sage. En seconde, elle s'est faite sifflée pour la première fois. Et ça lui a plu. Elle a commencé à mettre des tops bretelles et à se maquillée un peu plus souligné. Elle aimait tellement qu'on la regarde. Elle est même tombée amoureuse. Tellement qu'au bout de trois mois, elle s'est dit pourquoi pas. Elle l'aimait vraiment. Et à peine se retirait-il d'elle qu'il ramassait son jean et lui disait qu'il ne voulait plus la revoir. Elle a le cœur brisé. Tant pis. Elle voulait se venger. Faire vivre la même chose à n'importe qui. Ça l'a transformée en traînée.

La voilà, avec ses hauts talons, des jupes trop courtes. Des bras push-up et des strings qui dépassent. Madame est devenue sale. Madame se croit irrésistible et force les gens à l'aduler sans le savoir. Parce qu'au fond, elle en avait envie. Mais au plus ça allait, au plus elle se rendait compte que cette façon de vivre ne lui convenait pas. Elle se disait que ce n'était pas elle. Que ce n'était pas celle qu'elle était et qu'elle voulait être. Mais il était trop tard, sa réputation était déjà faite. Alors elle essaye de se souvenir ce qui était écrit sur la lettre qu'elle a déchiré, elle reprends contacte avec cette école, Synchornicity, recommencer une nouvelle vie. Mais là bas, ça sera pire, malheureusement.

Arrivée dans cette école spéciale, elle avait encore certaines manies de catins, de tout et de n'importe quoi. Tellement qu'elle voulait décrocher de la réalité. Et là elle rencontra des gens. On lui fourni tout ce qu'elle voulait, tant qu'elle payer. Et elle avait de quoi, toujours. Alors elle commence par du tabac, avant de se mettre à fumer des choses plus illicites, avant de tracer des rails blancs. Elle sombre dans tout ça. Dans l'alcool aussi. Elle se prends des shoots à l'hélium, et on la voit arrivé titubante en cours, les cheveux dans tout les sens, la chemise grande ouverte, juste parce qu'elle a oublié, qu'une chemise, ça se fermait. C'était le bonheur des yeux pour certains, malheureusement.

Sa réputation s'est endurcie jusqu'à ce qu'elle redevienne la fille la plus clean du monde, en moins d'un an. Sûrement a t-elle amplifié son propre désir d'arrêter tout ça. Plus de tabac, plus de drogue. Seulement du sexe et du champagne. C'était ça, son deal à elle. Elle n'arrive pas à se détacher du reste, malheureusement.

Elle a eu cette phase. A aimer un gars. Encore. Au point qu'elle s'oubliait elle-même. Il la menait par le bout du nez. Elle faisait tout pour ne pas y céder. Oh, qu'est ce qu'elle l'aurait aimé.

Puis il y eu cet accident. Sous les décombres. On l'a retrouvée bien après les autres. Trois semaines après. On ne sait pas vraiment comment elle a survécu, sans manger ni boire. Juste dans le comas. On l'a considérée comme morte. Et pendant un an encore. Jusqu'à ce qu'elle se réveille. Pétrifiée, terrifiée. Elle devait tout recommencer.

On l'a ramener à Virtus Insania. Brisée. Elle a essayer de se refaire. Plus méchante que jamais. A re-sombrer dans ses vices passés. Elle luttait contre le noir. Elle lutait contre elle. Plus que l'ombre de ce qu'elle était. A trop jouer avec les autres, elle ne regardait plus que son pouvoir.

Puis quand il y a eu une nouvelle explosion, elle a été terrorisée. Tellement. On les a congédiés. Alors elle est partie. Chez ce qui se rapproche le plus d'une amie. Trois jours. Trois jours de bonheur comme elle n'en avait pas vécu depuis. Trois jours où elle redécouvrait la notion de famille.

Un déclic. C'était ce qu'elle voulait. Se reprendre en main. Elle était paralysée par cette simple idée. Alors elle a appelé ce garçon. Un ex. Lui a demandé de venir la chercher. Et voilà. Elle s'est rangée. Bizarrement. Sans trop savoir ni comment ni pourquoi.

Et elle prend un nouveau départ. Elle est redevenue la fille clean de Synchronicity, qui continue encore les soirées hype avec de l'alcool imbibé dans les tapis. elle essaye juste de ne pas se laisser aller aux vices du corps avec un inconnu.

Elle lutte.


Autre


Cassandre aime le champagne plus que n'importe quel alcool. Elle préfère le thé au café. Son rouge à lèvre est signé Dior, son Mascara Lancôme. Elle parle un peu français. Aime dire des phrases en anglais. Elle ne maîtrise que le Russe. Elle exploite souvent les gens pour faire son travail. Ses parents son riches. Elle est riche mais ne l'exhibe que par ses fringues. Et de temps ent emps une envie soudaine de tout plaquer.

Sa couleur préféré est le vert. Émeraude. Bien que tout le monde pense que c'est le rouge.

Cassandre a redoublé sa seconde, avant de rejoindre Synchronicity. Puis l'année qu'elle a passé dans le comas.


Hors Jeu

Pseudo : Ash
Âge : 20 ans
Sexe : Tous les jours.
Comment avez vous découvert le forum : AHAHAHAH. Je sais pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Cassandre S. Lipovsky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cassandre
» A la recherche de son passé [PV Cassandre]
» Cassandre Desombre [vérifiée]
» ENORA ϟ ta gueule, cassandre.
» Le syndrome de Cassandre... [Rp Darren - Cassandre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Verbum Pretium ::  :: Héros :: Célébrités-