AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Danniel Brown - I don't wanna go home

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Danniel Brown

Zénith


Messages : 10
Date d'inscription : 26/08/2014

MessageSujet: Danniel Brown - I don't wanna go home   Mar 26 Aoû - 17:01

Danniel Brown



Nom : Brown
Prénom : Danniel
Âge : 19
Année : 7ième année
Nationalité : Canadien
Ancienne école : /
Groupe : Crepuscule ou Zénith ? JE SAIS, C’EST CONTRADICTOIRE.




How do I look ?

Si Danniel ne mesurait pas 1m92 et n’avait pas de don, il serait sûrement le type dont tout le monde se moque au lycée. Il ne comprend pas grand-chose à la vie en général, et ne sait pas s’occuper de sa propre personne. Il ne sait pas doser des pâtes pour une seule personne, ne parvient jamais à se connecter à Internet sans l’aide d’un tiers, et a raté la rentrée de Verbum Pretium parce qu’il était trop occupé à observer un papillon. Il est amoureux de la nature, et plus particulièrement des forêts qui lui rappellent sa région natale. Il est susceptible mais pas méchant, cependant il peut très vite s’emporter si vous vous en prenez à quelque chose qui lui est chère. Il fait de son mieux pour apprendre à contrôler son don et passer les années sans redoubler, toujours assis au dernier rang, en train de plisser les yeux parce qu’il n’y voit pas grand-chose. Dans la vie, ses cinq choses préférées sont : le sport, l’Ontario, le rock chantée par des femmes, la viande et Olivia. Danniel n’a jamais connu de grand drame familial, il a peur des policiers depuis ses quelques dizaines d’arrestations injustifiées, et il aime bien regarder les éclairs par la fenêtre, quand il fait orage. Lorsqu’on arrive à passer au-dessus de son don et à s’en faire un ami, Danniel est loyal et collant. C’est une de ces rares personnes à se lever constamment de très bonne humeur le matin, et à s’endormir dès qu’il se couche quelque part. Il peut se montrer d’humeur sombre de temps en temps, mais c’est avec un immense sourire que vous le trouverez, les trois quarts du temps. Il ne demande qu’à ce qu’on lui donne sa chance !




Magie

Don : Basic instinct
Description : La présence de Danniel rend les gens « sauvages », méfiants, comme s’ils craignaient de se faire voler du territoire ou une place de dominant. Il ramène ses camarades à leurs instincts les plus primitifs. Le don ne fonctionne que dans un rayon de 10m, et s’estompe au fur et à mesure que Danniel et la personne affectée font connaissance intellectuellement, et sortent du domaine « animal ».
Maîtrise : Danniel est une catastrophe ambulante et n’a aucune maîtrise du don.




Can't find my way Home

J’ai toujours su que quelque chose n’allait pas avec Danniel Brown. Il traînait toujours cette aura étrange qui vous mettait mal à l’aise, ce sentiment d’inconfort que l’on a, lorsqu’on croise un gros chien sans muselière qu’on ne connait pas. De mes dix-huit années à ses côtés, en tant que voisine et amie, jamais je n’ai ressenti la même chose auprès de qui que ce soit.
Dans la rue, les gens changeaient de trottoir, les garçons de son âge le regardaient de travers et il ne manquait jamais de s’attirer des ennuis. Sa mère a bien failli en devenir dingue, à force d’aller le chercher au poste de police le plus proche toutes les deux semaines. Pourtant Danniel n’était pas un mauvais type, je dirais même que c’était juste un grand con, plutôt marrant quand il laissait sa fenêtre ouverte alors qu’il chantait du Kelly Clarkson dans la douche.
Quand Danniel eut seize ans, son père essaya de le foutre à la porte en vain. C’est comme s’il s’était senti menacé par ce que devenait son fils. J’avoue que la puberté l’avait à la bonne ! En l’espace de deux ans, Danniel était devenu un immense tas de muscles, il fredonnait toujours du Clarkson, mais plus personne n’osait lui dire qu’il était ridicule.
Danniel était nul à l’école, et des fois sa mère me payait pour que je lui donne des cours. On avait le même âge, mais l’ampleur de ses lacunes lui avait valu deux redoublements. Il s’asseyait toujours au dernier rang, en essayant de se faire le plus petit possible, c’était d’ailleurs plutôt drôle à voir : un colosse sur un tabouret pour enfant.
Les week-ends, Danniel venait frapper à ma porte pour qu’on aille se promener dans les bois. Mes parents ne l’aimaient pas, ils s’en méfiaient, et ne rataient jamais une occasion de glisser un spray au poivre dans mon sac. Nous nous baladions pendant des heures sans croiser aucun animal, nous parlions de tout, de rien ; et ce n’est que maintenant qu’il n’est plus là que je me rends compte que les bois sont vivants. Parfois le dimanche matin, quand son absence devient trop pesante, j’enfile le blouson qu’il avait un jour oublié chez moi, et je pars sur notre chemin habituel. Les forêts de l’Ontario ne sont pas si silencieuses, pas si vides, quand Danniel n’y est pas. C’est comme s’il avait dégagé quelque chose, une odeur peut être, qui dissuadait le reste du monde de nous approcher.

Mais maintenant peu importe, Danniel est parti sans un mot. Ses parents parlent d’une école en Europe, mais je sais bien qu’aucun établissement du monde n’aurait voulu du catastrophique Danniel.

***
Ses parents ont longuement discuté, des chuchotements dans la cuisine. Caché derrière l'escalier, Danniel n'entends que quelques noms de villes américaines, puis la voix de son père qui désapprouve fortement. Il dit que ce sera mieux pour son fils d'être loin, de prendre un nouveau départ, et de toutes façons, ils ont une tante en Allemagne. La mère se résigne, fatiguée de devoir se battre pour son fils, de devoir le tirer de tous ses mauvais pas. Ils hochent la tête : oui, il sera bien en Suisse, il ne reviendra que pour les grandes vacances. Très bien, très bien.
Dans l’avion qui l’emmène en Suisse, Danniel regarde tristement les terres canadiennes qu’il laisse derrière lui. Il repense à sa petite vie ridicule, ramassis d’échecs et de conneries. Il se souvient du jour fatidique de ses seize ans où tout a empiré, où les hommes se sont mis à le rejeter. Dire que pendant toute sa vie, il avait cru que le problème venait de lui. Et voilà que cette lettre était arrivée et réécrivait le sens de sa vie.
Ils appelaient ça un don, Danniel plutôt une malédiction. Une chose en lui réveillait les instincts animaux des gens autour de lui. Il n’était pas humain aux yeux des autres, il n’était qu’un animal plus gros, qui menaçait leur territoire et leur hiérarchie. Mais peu importe, maintenant, on lui donnait une chance de changer, de maîtriser ce don qui lui causait tant de malheur, et de revenir voir Olivia dans quelques années pour retourner se balader dans les bois de l’Ontario.


Goodbye Ontario



Hors Jeu

Pseudo : Danniel c:
Âge : 19
Sexe : F
Question(s)/Remarque(s) ? : J'espère que la présentation ira !
Comment avez vous découvert le forum : J'ai suivi l'odeur de licorne.



Dernière édition par Danniel Brown le Mar 26 Aoû - 20:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heath J. Andersen

Crépuscule


Messages : 54
Date d'inscription : 21/12/2013

Carte Etudiant
Statut sur le forum: Actif
Don: Copie de don
Nombre de points: 112

MessageSujet: Re: Danniel Brown - I don't wanna go home   Mar 26 Aoû - 19:19

Je suis amoureuse de Daniel (et en plus Padalecki)
Juste deux petits détails :

* Il y a des écoles en Amérique. Donc il faudrait trouver une raison pour qu'il soit venue en Europe. (Pour exemple, ses parents veulent un vrai nouveau départ et l'un d'eux est Européen de naissance w/ double nationalité ?) (Divorce des parents il va vivre avec un seul d'entre eux ?) (Je sais pas, c'est que des pistes pour que Daniel reste Canadien)
*Verbum Pretium n'existe que depuis deux ans, avant c'était Clever Cross, Synchronicity ou Virtus Insania, mais Daniel ne peut être rentré que pour les dernières années, il n'est pas obligé d'avoir suivi tout le cursus de l'école)

VOILA. En dehors de ça tout est parfait. Je te mettrais plus dans les crépuscules (bien que je meurs d'envie que tu sois on zénith aussi mais je pense que crépuscule c'est mieux)

Je te laisse juste pauffiner ces détails. Tu peux m'avoir par MP s'il y a un soucis/question.

(Et juste il te faut un avatar)

BREF. Encore bienvenue <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danniel Brown

Zénith


Messages : 10
Date d'inscription : 26/08/2014

MessageSujet: Re: Danniel Brown - I don't wanna go home   Mar 26 Aoû - 20:20

Hiiiii tant mieux <3

J'ai rajouté un petit bout de texte pour le problème des écoles en Amérique : ses parents veulent vraiment s'en débarrasser un peu, et lui permettre de prendre un nouveau départ + il a de la famille en europe.

Pour les années, je l'ai mis en 7ième parce qu'il a redoublé dans le système normal, c'est pour ça que ça ne colle pas à l'âge. Mais si tu préfères je peux changer ?

Ok pour crépuscule ! En fait, Danniel aurait terriblement voulu être Zenith, mais bon, il est trop mauvais du coup c'est pour ça que j'hésitais c: .

Je m'occupe de l'avatar maintenant c:

Encore merciiiii !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heath J. Andersen

Crépuscule


Messages : 54
Date d'inscription : 21/12/2013

Carte Etudiant
Statut sur le forum: Actif
Don: Copie de don
Nombre de points: 112

MessageSujet: Re: Danniel Brown - I don't wanna go home   Mar 26 Aoû - 23:08

(Nooon, ça j'avais compris, c'était juste, ça ne peut etre que sa deuxième année à Verbum, l'école n'existant pas avant)

Te voici validé.

Tu peux maintenant lister ton avatar ici et ton don par .

Pour la demande de chambre, si jamais tu veux un lit, c'est meiux, et pourquoi pas des collocs', c'est par ici.

Tu es chez les Zenith
(A cause de la pression parentale)

A très vite en RP ![/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Danniel Brown - I don't wanna go home   Aujourd'hui à 21:57

Revenir en haut Aller en bas
 

Danniel Brown - I don't wanna go home

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» Tous sur Brown GP
» 05. Country Roads, Take Me Home... [Désirée Cravy]
» Lilli Brown (Serdaigle)
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Verbum Pretium ::  :: Héros :: Célébrités-